Courir…

Je n’aurais jamais cru que c’était pour moi, la course à pied, et pourtant…

J’ai débuté il y a un an, presque jour pour jour, sur un coup de tête, parce que je devais me remettre un forme. C’est un peu beaucoup de la faute d’une femme de mon entourage, une passionnée de la course, généreuse de son soutien et de ses conseils. J’y ferai référence régulièrement, elle est ma mentore de course; elle m’aide beaucoup pour le « savoir-être coureur », elle est une source inépuisable de motivation et de dépassement. Je ne mets pas de nom pour le moment, je dois lui demander la permission avant.

J’ai commencé par m’acheter de bons souliers de course, adaptés à mon niveau et à ma façon de courir. Je crois important d’y mettre le prix pour avoir de la qualité et de consulter des professionnels pour trouver ce qui nous convient. J’ai adoré le service de la boutique 42.2 à Mascouche.

La deuxième étape fut de télécharger une application, Coach25km je crois. Et je suis partie; je n’ai plus arrêté depuis! J’avoue, je n’aime pas courir à la noirceur et au froid l’hiver. Chanceuse, une piste d’entrainement intérieure a ouvert ses portes directement en face où je travaille. Ça me facilite grandement la vie! J’y vais sur mon heure de dîner ou tout de suite en terminant le boulot.

Des douleurs aux mollets m’ont forcé à consulter une spécialiste en biomécanique de course. La meilleure décision à prendre! En fait, je le recommande à tous les « apprentis » coureurs. Elle a changé complètement ma façon de courir et m’a conseillé des programmes. Elle m’a suggéré, dans un premier temps, un huit semaines d’adaptation à ma nouvelle façon de courir, un peu comme si je me remettais d’une blessure. J’ai ensuite continué mon entraînement, avec le programme « Courir un premier 5 km » pris sur le site de La Clinique du coureur.

C’est comme ça que je me suis retrouvée à courir cinq fois par semaine, sans relâche, depuis le mois de janvier. Il est rare que je saute un entrainement, mais je dois parfois m’adapter aux imprévus de la vie.

Je ne vous mentirai pas, ne vous attendez pas à lire sur des performances extraordinaires. Je suis lente, courir m’est difficile, ce n’est vraiment pas naturel pour moi. Je dois y mettre beaucoup de travail et parfois ça me décourage. Mais le bien-être que j’en ressens, tant physique que mental, est incroyable et transparaît dans toutes les sphères de ma vie.

Je suis cependant motivée à relever un défi, qui sera le sujet de mon prochain billet.

Alors si vous désirez en savoir plus sur une femme qui mord dans la vie avec bonheur, qui se pose plein de questions existentielles, qui aime le rire, les larmes, le bon vin, sa famille et ses amis et qui a des rêves pour au moins 10 vies et qui travaille à les réaliser, vous êtes à la bonne place!

 

Cette entrée a été publiée dans Course. Mettre ce permalien en signet.

Une réponse à Courir…

  1. Josee dit :

    Bravo lache pas caro

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s