Ça sera difficile…

15km

Mais je vais y arriver. Je le sais maintenant.

Ai-je vraiment cru que ça me serait facile de courir un demi-marathon? Non. Mais je n’arrivais pas à le « sizer », à le ressentir. Depuis mars, je travaille très fort à mon objectif, avec son lot d’espoir et de déconvenues. Avant-hier, je croyais cet objectif possible… Mais hier je l’ai ressenti dans mes tripes, dans mes jambes, dans mon cœur. Autant hier, j’ai dû me forcer pour aller courir, autant j’ai dû me forcer à arrêter quand j’ai atteint mon 15 km. Même si je n’avais plus d’énergie, même si j’avais une petite tension sur le côté du genou. Mon cerveau me disait : juste 6 km encore, seulement 17 petits tours de piste, juste pour voir… Mais j’ai été sage… Ça va venir de toute façon, dans 6 semaines. C’est prévu dans mon programme.

Je n’ai plus peur. Toute la tension qui pouvait m’habiter est partie. Il n’y a que l’adrénaline et la fébrilité qui m’habitent. J’ai des papillons dans l’estomac. Mais de doux papillons.

Je sais que j’ai encore beaucoup de travail à accomplir et que je dois faire très attention à ne pas me blesser. Je dois prendre soin de mon corps, le chouchouter pour le remercier de tout ce qu’il me donne. Je dois aussi prendre soin de ma tête pour qu’elle aussi soit prête à entreprendre cette traversée qui, dans mon cas, prendra plus de 3 heures.

J’ai encore de la misère à réaliser que d’où je suis partie, j’en suis maintenant là, tout près de la ligne d’arrivée. C’est incroyable le chemin parcouru, au propre comme au figuré. Je ne sais de quoi sera fait le « après », mais je peux vous dire que le « maintenant » est fantastique.

Merci à mes anges gardiens, à mes « princesses badass» sans qui je n’y aurais jamais crû. Vous avez travaillé fort à consolider les fondations. C’est à moi maintenant de bâtir là-dessus.

Cette entrée a été publiée dans Course, Uncategorized. Mettre ce permalien en signet.

Une réponse à Ça sera difficile…

  1. Pierre dit :

    Vas-y Caro! Petits pas par petits pas et on se rend à destination! Avec deux petits garçons à l’école, un chien, deux chats, une maison à entretenir, un travail demandant et éloigné de la maison, une vie sociale des plus importantes, ma fille Sophie fait son demi-marathon à chaque année et c’est comme toi qu’elle a commencé…

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s