Divagations sur un érable…

Dans ma cour, il y a un érable; un gros érable, vieux de plus de 30 ans.

Il est magnifique; majestueux même. Son écorce, ridée, se couvre peu à peu de mousse. Ses branches s’étendent au-dessus d’une bonne partie de mon terrain et nous procurent une ombre rafraichissante lors des chaleurs d’été. Écureuils, geais bleus et même un couple de cardinaux rouges y trouvent refuge.

Cet arbre est l’âme de ma cour. J’aime m’assoir sous son feuillage que le vent fait chanter et danser.

Au printemps, l’arbre nous offre sa sève d’érable et à l’automne, il se pare d’orangé, de rouge et de bronze.

J’aime me l’imaginer habité d’un esprit protecteur qui veille sur la maisonnée…

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :